Assainissement : adopter la fosse toutes eaux ou la phytoépuration ?

Sommaire

Depuis les années 80, la fosse toutes eaux supplante la fosse septique. Cependant, un autre système a vu le jour il y a quelques années chez les particuliers : la phytoépuration. Le point sur ces dispositifs de traitement des eaux de la maison.

 

Fosse toutes eaux : le système classique

À la différence de la fosse septique, la fosse toutes eaux permet de collecter et de traiter toutes les eaux usées domestiques :

  • eaux-vannes issues des toilettes ;
  • eaux grises issues de la cuisine ou de la salle de bain.

Elle s'accompagne obligatoirement d'un système de traitement des eaux réglementaire, qui est à installer soit dans un sol naturel, soit dans un sol reconstitué.

Phytoépuration : des plantes pour assainir l'eau

La phytoépuration est un mécanisme naturel qui pourrait bien devenir une alternative à l'assainissement de la fosse toutes eaux.

On parle de filtres plantés, car les racines des végétaux vont absorber et « digérer » littéralement les charges polluantes.

Fonctionnement

Le traitement se fait en deux temps :

  • Le prétraitement peut se faire :
    • soit par lit à écoulement vertical planté de bambous ;
    • soit par fosse toutes eaux.
  • Le traitement par 2 bacs à écoulement horizontal :
    • le premier contient des espèces végétales qui vont absorber les émissions polluantes : des bambous par exemple, qui se nourrissent de phosphates ;
    • le second est planté d'espèces ornementales gourmandes ou semi-aquatiques présentes dans les mares et fossés.

Avantages et inconvénients de la phytoépuration

Avantages Inconvénients
  • Traitement naturel des nitrates et phosphates rejetés par les eaux usées par les espèces végétales choisies.
  • Un peu moins chère qu'une installation classique, d'autant plus qu'une partie du travail est faisable soi-même.
  • Pas de production de boues et contrôle aisé des rejets, excepté quand le prétraitement se fait par une fosse toutes eaux qu'il faut vidanger.
  • Nécessite de l'entretien.
  • Les bactéries coliformes et autres éléments contenus dans les selles sont détruits par la chaleur. Vouloir les dissoudre dans un cycle de plantations aquatique est alors compliqué et risque de contaminer les eaux rejetées.
  • L'utilisation de toilettes sèches peut pallier ce problème, car les eaux à traiter ne seront plus issues que des eaux grises des lavages.

Pour approfondir le sujet :

Trouver les spécialistes pour votre projet

Quel est votre projet ?

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.

Code postal ?

Merci de préciser votre code postal.

Demander des devis

gratuit sans engagement sous 48h

Assainissement

Assainissement : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur l'installation et l'entretien
Télécharger mon guide