Sommaire

Entretenir sa fosse septique

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Pour assurer le bon fonctionnement d’un dispositif d’assainissement non collectif, il est nécessaire d’entretenir celui-ci régulièrement.

L’entretien consiste en :

  • une vérification régulière de l’écoulement de l’eau ;
  • un nettoyage périodique des différents éléments : regards, préfiltres, bac à graisse ;
  • un contrôle du fonctionnement de la ventilation ;
  • une vidange de la fosse et du bac à graisse.

Voici comment entretenir sa fosse septique ou sa fosse toutes eaux, ainsi que le bac dégraisseur et le préfiltre.

Zoom sur les obligations et la sécurité

Les fiches de suivi

Le Spanc vérifiera le suivi d’entretien lors des contrôles périodiques. Le diagnostic assainissement, nécessaire pour la vente d’une maison, prend aussi en compte l’entretien.

Prévoyez de faire deux fiches :

  • une feuille de suivi de l’entretien périodique ;
  • une feuille de suivi des opérations de vidange.

Modèles de feuille de suivi d’entretien périodique

Date d’intervention Bac à graisse Fosse Regards et tés Préfiltre Relevage Ventilations
Date intervention Nature de l’intervention Remarque

Qui fait l’entretien et quand ?

Vous pouvez réalisez vous même l’entretien de votre dispositif d’assainissement non collectif, en suivant les étapes décrites ici.

Mais seul un professionnel agréé par la préfecture peut faire la vidange de votre fosse septique.

Calendrier d’entretien

Nature de l’intervention Qui Fréquence
Vérification de l’écoulement des eaux, nettoyage des regards et tés Moi-même Tous les ans
Nettoyage du bac à graisse Moi-même 3 à 4 fois par an
Vérification de la fosse Moi-même Tous les ans
Vidange de la fosse et du bac à graisse. Un professionnel agréé Généralement tous les 4 ou 5 ans (boue à 50 % du volume de la fosse)
Vérification du préfiltre Moi-même 2 fois par an
Ventilation Moi-même ou professionnel Tous les ans
Poste de relevage Moi-même ou professionnel
  • Vérifier fonctionnement : tous les mois
  • Nettoyer flotteur : 1 à 2 fois par an

Précaution avant entretien

À l’ouverture des regards et de la fosse toutes eaux, des gaz toxiques et mortels peuvent s’échapper.

  • Laissez toujours un temps de 10 à 15 minutes après l’ouverture des regards, tés et fosses pour l’aération ;
  • Mettez des protections adaptées (masque et gants) ;
  • Ne laissez pas les enfants sans surveillance lorsque les regards et la fosse sont ouverts ;
  • N’oubliez pas de bien refermer les regards après intervention.

1. Constatez le bon écoulement

Vérifiez tout d’abord le bon écoulement de l’amont vers l’aval du dispositif.

  • Ouvrez les regards et tés de visite situés entre la maison et le bac à graisse et/ou la fosse septique.
  • Laissez couler un robinet d’évier ou de lavabo.
  • Vérifiez que l’eau s’écoule bien. En cas d’obstruction de l’eau :
    • Vérifiez d’abord le niveau de boue de la fosse (voir étape 2). Si le niveau de boue de la fosse est supérieur à 50 %, appelez une entreprise agréée pour vidanger celle-ci.
    • Sinon : nettoyez les regards et tés à la main et rincez à l’eau claire.
    • Nettoyez les tuyaux avec un tuyau d’arrosage ou à haute pression par le té ou regard de visite.
    • Remettez ensuite en place regards et tés.

2. Nettoyez le bac à graisse

Certains assainissements sont pourvus de bac dégraisseurs. Pour d’autres, le dégraissage à lieu dans la fosse toutes eaux. Ces bacs retiennent les graisses. Tous les 3 ou 4 mois :

  • Ouvrez le bac dégraisseur.
  • Enlevez la croûte de graisse située en surface à l’aide d’une pelle à main et d’un sac poubelle.
  • Pour éliminer cette graisse, vous pouvez :
    • Mettre cette graisse dans les ordures ménagères. C’est le plus simple.
    • La confier à un professionnel, s’il fait la vidange en même temps.
    • L’incorporer au compost. Attention toutefois à ce que l’apport massif de graisse n’entrave pas le compostage.
  • Refermez le couvercle du bac à graisse.

3. Contrôlez votre fosse septique ou fosse toutes eaux

Avant la fosse septique, il y a souvent un dégrilleur (une grille) destiné à retenir les objets grossiers qui passent dans les eaux usées (mouchoirs ou serviettes, divers objets tombés dans l’évier ou les toilettes) :

  • Enlevez tout d’abord les objets retenus et jetez-les avec les ordures ménagères.
  • Laissez un robinet ouvert.
  • Ouvrez le tampon de visite de la fosse et laissez un temps d’aération.
  • Vérifiez le bon écoulement de l’eau dans la fosse.
  • Vérifiez l’absence de corrosion sur les parties non immergées. Une corrosion indique un dysfonctionnement de la fosse et nécessite l’intervention d’un professionnel.
  • Procédez au dégraissage en cas d’absence de bac à graisse (voir étape 2).
  • Vérifiez la hauteur de boue (voir étape 4).

4. Vérifiez la hauteur de boue dans la fosse

Si la hauteur de boue atteint 50 % du volume de la fosse, vous devez faire appel à un vidangeur agréé.

Pour connaître la hauteur de boue de votre fosse :

  • Munissez-vous d’un bâton ou d’une perche d’environ 2 m de long.
  • Descendez le bâton jusqu’au fond de la fosse. Faites une marque sur celui-ci à l’aide d’un marqueur (ou à l’aide d’un ruban de scotch) à hauteur du tampon de visite.
  • Repérez alors la hauteur totale de liquide dans la fosse : marque humide sur le bâton.
  • Remontez le bâton lentement en le tournant sur lui même :
    • Lorsqu’il est dans la boue, les mouvements sont difficiles.
    • Lorsque les mouvements deviennent plus faciles, le bâton est sorti de la boue. Il faut alors repérer le niveau de manière visuelle. Faites une marque à l’aide d’un marqueur (ou scotch) à la hauteur du tampon de visite.
  • Vérifiez visuellement ou avec l’aide des marques sur le bâton la hauteur du dépôt de boue (hauteur entre les deux marques ou scotch) par rapport à la hauteur totale du liquide.
  • Remettez en place les regards.

5. Lavez le préfiltre

Le préfiltre retient les grosses particules solides qui peuvent s’échapper de la fosse pour éviter qu’elles ne colmatent la filière de traitement.

Le préfiltre est soit intégré à la fosse, soit situé juste après. Il contient soit du pouzzolane (pierre de lave) soit une cassette en polyéthylène.

Pour l’entretien, au minimum deux fois par an :

  • Enlevez le préfiltre en prenant soin de boucher temporairement la canalisation de sortie pendant l’opération : il faut éviter que des matières solides aillent dans la partie traitement.
  • Nettoyez au jet d’eau la masse filtrante, loin de la fosse, par exemple au-dessus du compost.
  • Si les matériaux filtrants sont trop altérés, procédez à leur remplacement.
  • Libérez la canalisation de sortie et replacez le préfiltre.

6. Inspectez la filière de traitement

Après la fosse et le préfiltre, il est nécessaire de vérifier le fonctionnement de la filière de traitement au moins une fois par an. Pour cela :

  • Laissez un robinet couler dans l’habitation.
  • Ouvrez le regard de répartition (qui répartit l’eau prétraitée dans les tuyaux d’épandage) :
    • Vérifiez le bon écoulement de l’eau dans ce regard.
    • Nettoyez-le si nécessaire en le rinçant avec le tuyau d’arrosage (portez des gants pendant l'opération).
  • Nettoyez les tuyaux d’épandage à haute pression.
  • Vérifiez l’absence d’eau et de matière dans le regard de bouclage (qui réceptionne les tuyaux d’épandage en sortie). La présence d’eau peut indiquer un dysfonctionnement.

7. Entretenez la station de relevage

Si elle existe, il est nécessaire de vérifier tous les mois le fonctionnement de votre station de relevage. Pour cela :

  • Vérifier que le flotteur est mobile et qu’il fonctionne en l’enclenchant manuellement.
  • Nettoyez le flotteur et les parois avec le tuyau à l’eau claire.

8. La ventilation

Dernier élément du dispositif, la ventilation doit créer une circulation d’air pour évacuer les gaz de la fosse et empêcher la corrosion.

La ventilation primaire qui assure la décompression a son entrée située en partie basse de la toiture. La ventilation secondaire a son extraction située en partie haute de la toiture.

Il faut vérifier tous les ans que l’entrée et la sortie ne sont pas obstruées par des feuilles ou des nids d’oiseaux par exemple.

  • À l’aide d’une échelle bien stabilisée, accédez au toit.
  • À l’aide d’une échelle de couvreur, accédez aux deux conduits de ventilation.
  • Enlevez les grilles des conduits s’il y en a.
  • Nettoyez si besoin les conduits et les grilles avec une éponge humide. Veillez à porter des gants et à ne pas verser d’eau dans les conduits de ventilation !
  • Remettez en place les grilles et chapeau de conduits.

Matériel nécessaire pour entretenir sa fosse septique

Imprimer
Échelle simple

Échelle simple

Environ 40 €

Gants de protection épais

Gants de protection épais

10 € environ

Marqueur

Marqueur

0,50 €

Papier + crayon

Papier + crayon

Déjà possédés

Tuyau d’arrosage avec adaptateur

Tuyau d’arrosage avec adaptateur

4 € environ